Jeûner ? A la mode ?

Lorsque je dis que je suis en période de jeûne au printemps ou à l’automne, les regards portés sont toujours curieux et les répliques sont touchantes : « moi je ne pourrais pas… m’abstenir de manger ».

J’ai commencer par une monodiète il y a 10 ans, consciente, volontaire, en effectuant une formation sur l’irrigation colonique. Étant aussi infirmière, cette activité m’avait attirée pour apporter mon aide à l’époque, car je le concevais ainsi : je suis là pour AIDER ! Ma vision a changé avec le temps.

C’était l’entrée dans le monde de l’ouverture de conscience. Ce qui m’a le plus étonné chez moi ou chez les autres personnes, c’était les nouvelles visions de l’esprit. Des prises de conscience des sens, des mots, de la vie. Ce n’était que le début, je traversais LA remise en question de ma vie. Je n’en étais qu’au début de cette transformation. Merci le burn-out !

Aujourd’hui, l’éveil des consciences, ce qui se passe dans la réalité du quotidien, amène chaque personne à se poser les vraies questions, cesser les mensonges et d’abord envers soi. Décider de quitter le monde des illusions, se rapproche pour tous.

Plus que jamais je pratique le jeûne et nombreuses sont les personnes autour de moi dans cette dynamique.

Alors pourquoi se priver de cette abondante nourriture ? Les raisons sont nombreuses et très bien expliquées par la naturopathie, le Chemin de la Nature…

Le jeûne pour la santé : la garder ou la retrouver ! Gagner en vitalité, préparer une intervention, améliorer les maladies chroniques voir s’en débarrasser selon la gravité. Pour réguler son poids, changer d’habitudes alimentaires, quitter des dépendances alimentaires et autres. Bref se débarrasser des toxines !

Pour se POSER, se re-trouver ou se trouver tout simplement, se détacher dans des périodes de transition, pour faire le point.

Ma plus grande joie à chaque jeûne, c’est de constater qu’ils ne se déroulent pas tous de la même façon. Je traverse ces moments avec curiosité. Je récupère du temps ! C’est merveilleux et à chaque fois, je m’interroge sur la façon dont je vais au mieux l’utiliser.

Le meilleur du meilleur depuis le début c’est l’ouverture spirituelle que je vis qui me fascine. Pendant et après le jeûne. C’est une prise de distance sur notre vie. C’est une forme d’amour pour Soi, c’est s’écouter profondément, la raison éteint de moins en moins les sensations, la CLARTÉ s’installe.

Écoute sensible, ressenti, méditations, exercices nourrissant les différents plans de l’Être, explications, partage dans un cadre intimiste, respectueux et vivant seront le fruit de vos découvertes à travers le jeûne.

Pour votre premier jeûne, référez-vous à mon article sur ce blog du 26 février 2018, intitulé « le printemps arrive », vous y trouverez deux liens vers des sites amis, proposant de vous accompagner dans votre jeûne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s