Vous avez dit ? … Chamanisme ?

Il m’est souvent demandé ce qu’est une consultation ou un soin chamanique. Comment cela se déroule ? Quoi en attendre ? Quand ?

Le chamanisme est en vogue. Tout devient chamanique : c’est une sorte de rêve qui appelle une société en manque de repère, en manque de nature, en perte totale de sens.

Qu’est-ce que le chamanisme ?

Pour le définir nous allons aborder le rôle du chaman. C’est un médium, c’est à dire un intermédiaire entre le monde des esprits et celui des humains. C’est un expert en divination, il est sollicité pour la guérison des hommes et des animaux, l’accompagnement des morts de l’autre côté. Il participe aux initiations, à ces Pas Sages de la vie accompagnant les transitions de vie enfance, adolescence, maternité, etc.

Il a la capacité à voir au-delà de la réalité ordinaire. Et pour cela il utilise la transe nommée scientifiquement état de conscience non ordinaire ou état de conscience chamanique. Ces états ont été observés chez les autochtones par les ethnologues et anthropologues au cours des années 60.

Le chaman entre en transe pour accéder à un espace où pourra s’opérer les « guérisons ». Il utilise des ressources mentales auxquelles les autres hommes n’ont pas accès. Il utilise des symboles, des archétypes, des abstractions, des souvenirs sensoriels. Il passe en revue des images du subconscient, sans critique de la conscience, sans repère de causalité ou d’espace – temps. Il se connecte à une base de données, à un grand champ d’informations disponible dans cet état de conscience.

La transe est facilitée grâce à des stimulations sensorielles comme le rythme du tambour, du hochet, des crécelles. Certains utilisent les plantes psycho-actives, la hutte de sudation, la privation sensorielle comme l’obscurité, la privation de sommeil, le jeûne, l’immobilité.

L’homme voyage chez les esprits et parfois il invite les esprits en lui. La transe peut être immobile ou dansante, gesticulante reproduisant les activités du chaman dans sa transe. L’éventail des possibles est immense.

L’esprit du chaman voyage dans le monde des esprits pendant que son corps reste présent dans le monde physique. La cartographie des mondes lui est connue, il a été initie par un chaman et les esprits poursuivent les enseignements.

L’utilisation du chamanisme actuellement est une reliance à la nature, une connexion profonde à soi, naître à sa conscience, à la Vie dans le discernement et la responsabilité de ses actes, de ses pensées.

Chacun peut faire l’expérience de l’état de conscience chamanique. Il permet de vivre des voyages chamaniques, des guérisons physiques et psycho-émotionnelles, de recevoir des initiations, d’acquérir des connaissances sur soi et l’environnement, de collaborer avec des esprits guides animaux.

Le praticien chamanique par son habitude à voyager dans les différents mondes, dispense des soins redonnant de l’énergie, stimulant la guérison du corps physique.  Il est possible de se libérer des attachements, des mémoires, des liens parasites inutiles avec des personnes ou des situations ou des lieux. Ces situations énergivores perturbent le corps mental car l’émotion est engrammée et visible dans l’aura par les traces laissées ou les trous.

Le soin chamanique restaure les parties d’âme endommagées lors de traumatismes physiques ou émotionnels, en cas de manipulation, de stress émotionnel, de violences subies. C’est comme si une partie de soi avait été totalement occultée. Comme si la mémoire d’une période de la vie un peu difficile n’était plus disponible.

Les techniques chamaniques sont utilisées dans le nettoyage des lieux de vies pour retrouver l’harmonie suite à des événements passés connus ou méconnus des habitants. Les murs et les terres conservent la mémoire des charges émotionnelles lâchées dans les conflits, les morts violentes ou l’agonie, les suicides, etc. Travail sur le transgénérationnel.

Les soins libèrent de l’espace pour de nouvelles énergies, de nouvelles directions de vie, de nouvelles fréquentations, plus propices aux souhaits de l’âme. Cela permet de prendre sa place, de s’impliquer, d’accepter sa responsabilité à vivre et à créer les situations, de prendre conscience des changements à opérer afin de mettre en lumière les potentialités et ressources cachées.

Concrètement le soin proposé débute par un échange verbal, vous exposez l’objet de notre rencontre. Ce dialogue assure la prise de contact avec les énergies en présence, les blocages éventuels visibles, les conflits présents dans l’expression verbale. Nous définissons un objectif pour la séance. La tambour sera utilisé comme support de voyage et pour capter votre attention sur le son et les vibrations. Le soin est effectué et vous êtes conscients, parfois il peut y avoir fatigue, somnolence, ressentis corporels divers, pouvant être exprimés.

Dans les jours qui suivent il peut y avoir un peu de fatigue, signe des ajustements énergétiques  en cours, des remises en question, des positionnements plus en accord avec vous. Le temps d’intégration varie de quelques jours à quelques mois.

Le thérapeute est un accompagnant de l’évolution, ce n’est pas un gourou, gardez votre discernement et ne prenez aucune décision à la hâte après une consultation, laissez le corps intégrer le soin.

Ces soins et techniques ne se substituent pas à un traitement médical ou à un suivi psychologique.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s